Ndande : Le MUEZZIN suspende l’appel à la prière pour faire cesser un CAMBRIOLAGE.

154

IGFM-La caisse de la Cbao de Ndande a échappé de peu à un cambriolage. Des malfaiteurs lourdement armés, l’avaient investie aux environs de 4 heures du matin. Mais avant qu’ils ne passent à l’action, les muezzins, ayant entendu les coups de feu, ont crié au voleur, pour ameuter la population.

La ville de Ndande dans le département de Kébémer, a été avant-hier mardi, le théâtre d’une insolite tentative de cambriolage. En effet, une bande de malfaiteurs, lourdement armés a fait irruption dans ladite ville et a jeté son dévolu sur la caisse de la Cbao, pour essayer d’emporter le coffre-fort. Les visiteurs nocturnes en grand nombre (une dizaine selon des témoins), qui avaient déjà tout planifié, sont arrivés sur les lieux aux environs de 4 heures du matin à bord d’un véhicule de type 4X4. Pour contraindre les populations à se terrer chez elles, les bandits ont tiré plusieurs coups de feu en l’air, avant de passer à l’action.

Détenant par devers eux de grands marteaux, des cisailles et tout un arsenal de casse, ils ont défoncé sans grande difficulté la porte, avant d’entrer dans les locaux de la Cbao. Puis, ils sont allés tout directement vers l’endroit où est gardé le coffre-fort. Mais avant qu’ils ne mettent à exécution leur plan satanique, les muezzins qui étaient déjà dans les mosquées à cette heure, ont crié au voleur, pour inciter les populations à sortir en masse pour en découdre avec les voleurs. Ayant entendu les nombreux appels des muezzins, les bandits ont pris la fuite en s’engouffrant dans leur véhicule pour prendre la route de Dakar.

Informés dans les minutes qui ont suivi, les éléments de la Brigade de gendarmerie compétents dans le secteur ont effectué séance tenante un déplacement à Ndande. Mais la bande avait déjà pris la clé des champs. Décidés à mettre hors d’état de nuire les voleurs, les gendarmes de Kébémer ont avisé leurs collègues de Ngaye Mékhé, lesquels ont formé un barrage sur la route nationale pour guetter le véhicule des cambrioleurs. Ces derniers, sachant certainement que les pandores sont à leurs trousses, ont changé d’itinéraire. Une enquête est ouverte.

ABDOU MBODJ
AVOCAT IMMIGRATION / CABINET THERESA NAPOLITANO / NEW YORK




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *