Présidentielle de 2019 : Le garde des Sceaux disqualifie KARIM WADE

Le ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall a laissé entendre que le fils de Wade ne pourra pas être candidat pour la succession de Macky Sall l’année prochaine. « La loi prévoit que si un citoyen est condamné à cinq ans d’emprisonnement, au moins, il perd ses droits civils et politiques », déclare le Garde des Sceaux lors de son passage à l’émission quartier général, repris par L’Observateur.

Selon le journal, cette sortie écarte d’office la candidature Karim Wade à la présidentielle de 2019. Pour rappel, le candidat déclaré du parti démocratique sénégalais (Pds) pour les présidentielles de 2019, a été condamné à 5 ans de prison ferme assortis d’une amende de 138 milliards de Fcfa. Gracié par la suite, il s’est exilé au Qatar.
BHS USA