MALICK GACKOU sur la mort de l’étudiant Fallou Sène: « On doit payer les bourses avant les salaires des ministres

Le président du Grand parti condamne la mort de l’étudiant Fallou Sène. Malick Gackou dénonce surtout le fait que les autorités attendent qu’il y ait mort d’homme pour payer les bourses.

Trouvant inadmissible qu’il y ait mort d’homme avant que les bourses d’étudiants ne soient payées, le leader du Grand parti a invité le chef de l’Etat à s’assurer d’abord de la disponibilité de ces bourses avant même que son (Macky Sall) salaire, celui des ministres ou des fonctionnaires ne soient payées.

« Ce qui s’est passé à l’Université Gaston Berger est regrettable et nous l’avons condamné avec la dernière énergie, parce que de tels événements ne doivent pas se produire dans nos universités. On a l’habitude, au Sénégal, depuis presque cinquante ans, qu’à chaque fois que les étudiants réclament leurs bourses, ils récoltent des morts. Ce qui est inadmissible et inacceptable dans une République digne de ce nom qui se respecte », a-t-il constaté.
BHS USA