Le MRDS met en parallèle la « caisse noire » de Macky Sall et les bourses des étudiants

Suite aux événements survenus à l’UGB ce mardi 15 mai 2018 où un étudiant a trouvé la mort,
le MRDS manifeste par le présent communiqué toute sa tristesse et son indignation. En
effet Mouhammadou Fallou SENE est le troisième étudiant victime de répression des forces de
l’ordre pour des questions liées au non payement des bourses à temps, après les deux premières
victimes notées à l’UCAD dans le passé. Cette situation est inacceptable et admet pour seul
responsable le gouvernement du Sénégal qui semble se préoccuper plus de trouver les
ressources pour assurer les nombreux déplacements à l’étranger, budgétivores, du Président, et
le renflouement de sa « caisse noire », pour l’expression de sa « générosité » politicienne déplacée,
entre autres gaspillages, que de payer à temps les maigres bourses de nos étudiants; ce sont
d’ailleurs les mêmes formes de négligences qui sont notées, presque chaque année, dans
beaucoup de secteurs, quant aux paiements des indemnités ; c’est le cas de celles des enseignants
liées aux examens du Bac. Le sens des responsabilités devrait amener nos autorités à ne
plus agir qu’après dégâts.

Le MRDS exige du gouvernement du Sénégal une enquête sérieuse et rigoureuse, pour tirer au
clair cette énième bavure des forces de l’ordre et que les sanctions appropriées soient prises et
appliquées à l’endroit des fautifs.
Pour le MRDS, le gouvernement du Sénégal doit être plus sérieux en s’engageant résolument, s’il
en est capable, à la mise en place de mesures fortes, qui désormais, feront éviter ces situations de
non paiements de bourses et autres indemnités, récurrentes, pleines de danger.
Le MRDS prie pour le défunt et présente ses condoléances à la famille éplorée et à l’ensemble de
la communauté universitaire du Sénégal.

Dakar le 16 mai 2018
Le Secrétaire général
Dr Mohamed SALL