RUPTURE DE MORPHINE A FANN: les ENFANTS drépanocytaires d’Albert Royer en souffrance

YERIMPOST.COM Les enfants drépanocytaires d’Albert Royer souffrent dans leur chair, la pharmacie de la structure est en rupture de morphine. Depuis un bon moment déjà, c’est le paracétamol qui est administré aux patients à défaut d’avoir de la morphine. Cette molécule qui fait des miracles lorsque les malades sont pris de douleurs intenses est pourtant disponible à la pharmacie nationale d’approvisionnement. Dr Indou Dème Ly, coordonnatrice des activités à l’unité de soins ambulatoires pour enfants et adolescents drépanocytaires, profitant d’un atelier pour faire ces révélations, a indiqué que le pharmacien de l’hôpital d’enfants Albert Royer a pourtant effectué toutes les démarches mais rien n’est encore fait. Un appel est lancé aux autorités sanitaires pour atténuer la souffrance de ces enfants.
USA – CALENDRIER DE RÉVISION DES LISTES ÉLÉCT0RALES