PARRAINAGE – Incapacité de la Société civile à rapprocher pouvoir et opposition: la confrontation se précise

Le dialogue entre pouvoir et opposition fait face à une impasse à quelques jours seulement de la date prévue pour le vote du projet de loi portant sur le parrainage, principale pomme de discorde. La médiation entreprise par la Société civile sénégalaise n’a pas pour le moment porté ses fruits car n’ayant pas encore réussi à rapprocher l’opposition et le pouvoir.

D’où le pessimisme de cette Société civile qui estime que toutes les germes d’une confrontation le jeudi 19 avril sont réunies. Après l’audience avec le chef de l’Etat, une rencontre a eu lieu hier avec l’opposition, mais aucune avancée n’a été notée, selon des sources citées par la RFM. Les deux organisations de l’opposition qui ont reçu la Société civile ont posé deux conditions pour dialoguer avec le pouvoir: que le chef de l’Etat sursoie au projet ou qu’il retire tout simplement le texte qui pourtant est examiné aujourd’hui lundi par la Commission des lois.

Si l’opposition refuse de dialoguer sur le projet de loi portant sur le parrainage, le chef de l’Etat a, pour sa part, déclaré que s’il n’y a pas de consensus sur le parrainage, c’est la loi de la majorité qui s’appliquera. C’est sans doute ce qui se dessine et qui inquiète la Société civile qui craint une escalade, même si elle garde encore de maigres espoirs que les choses connaissent une meilleure tournure.
AVOCAT IMMIGRATION / CABINET THERESA NAPOLITANO / NEW YORK