PARRAINAGE : Moustapha Cissé Lô copieusement hué à Thiès

Le président du parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), Moustapha Cissé Lô, a dû confondre, hier, l’univers académique avec celui politique, exclusivement dédié aux discours politiques.

En voulant vendre aux étudiants de l’université de Thiès, le projet de loi portant sur le parrainage, l’ancien vice-président à l’Assemblée nationale a jeté le discrédit sur l’opposition. Mal lui en a pris, car il a reçu des huées comme réponse, avant même qu’il termine son allocution. Cependant, Moustapha Cissé Lô, encouragé par une frange de cette communauté estudiantine, n’a pas été ébranlé par le public de l’auditorium de Thiès. Il a poursuivi son speech, toujours sous les huées des étudiants déterminés à marquer leur désapprobation.

Venu prendre part à l’installation du nouveau directeur du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires(Crous) de Thiès, le responsable « apériste » a, sur un autre registre, demandé aux journalistes  » de donner la parole à ceux qui la méritent, de traiter des questions d’utilité publique et d’arrêter de s’intéresser à la vie privée de leur concitoyens « . À titre d’exemple, il a cité le divorce de Serigne Mboup d’avec Yaye Fatou Diagne, relaté par la presse ces derniers jours. D’après « El Pistolero », ce sujet ne mérite pas de figurer à la Une des journaux.

Enquête
– TAX FILING 2018 –