L’enquête de la CNN accable CHEIKH TIDIANE GADIO

Selon la CNN, le chinois Chi Ping Patrick Ho s’est rapproché de son vieil ami Cheikh Tidiane Gadio pour une faveur à l’Onu fin 2014. Pour les procureurs, la compagnie nationale d’énergie China Nationale Petrolieum Corporation (CNPC) a été condamnée à une amende de 1.2 milliards de dollars par le gouvernement Tchad pour des infractions environnementales, en plus son permis pétrolier a été révoqué.

Ces derniers estiment que Ho aurait demandé à Gadio, ami du président Tchadien, de l’aide pour régler le problème. D’après le FBI, l’ex-chef de la diplomatie sénégalaise aurait téléphoné à Idriss Deby avant de prendre l’avion pour présenter à Deby l’offre de Ho de fournir une aide financière. Peu de temps après, le Tchad a commué l’amende à 400 millions de dollars.

L’enquête révèle que Ho et Cheikh Tidiane Gadio aurait échangé d’innombrables courriels pour réfléchir sur la meilleure façon d’entrer discrètement au Tchad. Finalement, la solution a été une rencontre dans un village en plein désert à l’abri du regard, relatent les documents judiciaires.

Les procureurs soutiennent que des photos de Ho et Gadio avec Deby et deux autres personnes encore identifiées, auraient été envoyées par courrier électronique après le voyage.

Après leur rencontre, Gadio a écrit à Ho en ces termes : « je n’ai jamais entendu un président sur place… faire un geste audacieux en vous offrant des conditions préalables ou en négociant un bloc de puits de pétrole… Je suggère fortement…(vous) de faire une offre financière au président pour l’attribution de ce bloc énorme », montrent les documents de la Cour.

L’enquête a par ailleurs démontré la corruption chinoise dans le continent africain.
BHS USA