CHANTAGE – Pape Ngoty Thiam prévient Macky Sall et menace de faire des révélations si…

Pape Ngoty Thiam, cordonnateur du mouvement Macky Gnou Doy Horizon 2019, l’un des premiers membres de l’Alliance Pour la République (Apr) dénonce le manque de considération dont lui comme tous les militants de première heure de l’Apr, sont victimes dans la mouvance présidentielle. Au micro de Senego, Pape Ngoty Thiam invite le président Sall à faire preuve de considération à leur égard.

Les alliés de première heure de Macky Sall se disent très surpris du sort que leur a réservé le président de la République au sein de la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakaar.

“Nous sommes victimes d’un manque de considération sans précédent au sein de l’Apr mais aussi au sein de la mouvance présidentielle. Macky Sall, que nous avons cru dès sa démission du Pds, que nous avons accompagné nuit et jour pour monter un parti, que nous avons poussé jusqu’à son accession au pourvoir, nous a relégué au second plan aujourd’hui en donnant plus de place à des alliés qui ne fond que l’enfoncer dans sa logique de gouvernance”, a fourgué le leader de Macky Gnou Doy Horizon 2019 dans les coulisses de Senego.

“J’ai créé le mouvement ‘Fippou’ pour engager le combat de la reconsidération et de reconstruction au sein de l’Apr. Pour exiger au président Macky Sall plus de respect et de considération afin qu’il comprenne que nous ne sommes pas arrivistes à l’Apr mais aussi qu’il se rappelle que nous l’avons accompagné hier et qu’il nous doit reconnaissance et considération aujourd’hui,” a averti Pape Ngoty Thiam.

“Au regard du contexte actuel, au regard de la souffrance quotidienne des Sénégalais et des multiples revendications dans tous les secteurs, Macky Sall et ses alliés opportunistes qui ne lui disent pas la vérité, ont un peu de chance pour gagner la présidentielle de 2019. Macky Sall doit avoir confiance à ses alliés d’hier en leur réservant la place de choix qu’il faut dans la mouvance présidentielle” a exhorté Papa Ngoty Thiam, parlant au nom de son mouvement.

“Le président Sall doit comprendre que nous sommes ses premiers adversaires. Le pays va mal, il n’y pas d’emplois, il y a plus de poudre de perlimpinpin que de réalisme dans ce qui est exhibé tous les jours à la télé et dit à la radio. Si Macky Sall ne fait pas appel à nous, nous serons obligés de faire face à lui d’une autre manière”, a averti Ngoty Thiam, qui va même jusqu’à menacer de faire des révélations sur beaucoup de magouilles qu’orchestre le régime au sommet de l’Etat tous les jours sur des sujets qui occupent l’actualité nationale aujourd’hui.
Cheikh Kandé
AVOCAT IMMIGRATION / CABINET THERESA NAPOLITANO / NEW YORK