Me OUSMANE SÈYE SUR LE PROCÈS DE KHALIFA SALL : ‘ Qu’on cesse de parler de procès politique… Il y a beaucoup de désinformation et de d’intoxication ‘

112

L’ avocat et leader de la formation politique  »Le Front Républicain/ coalition pour l’Émergence Taxawu Sénégal » est d’avis que le procès de Khalifa Sall ne devrait guère être taxé de politique. Pour lui, dira t-il dans  » le Grand Jury  » de ce dimanche,  » au Sénégal, il n ‘ y a pas de délit politique et de juridiction politique  ».
Rappelant sa décision de n’avoir point essayé de se  » constituer avocat ni pour l’État du Sénégal, ni pour Khalifa Sall  », Me Ousmane Sèye précisera que « dans cette affaire, il y a beaucoup de désinformation et de d’intoxication. » Il dira ainsi que le maire de Dakar est mis en accusation sur la base du code pénal et du code de procédure pénale et que son inculpation résulte d’un rapport de l’Ige.  » On lui reproche des faits. Le tribunal ne juge pas des personnes, des individus. Le tribunal juge des faits. On reproche à Khalifa des faits, des délits d’escroquerie, de détournement, de faux , d’usage de faux. Ces faits ne sont pas des faits politiques mais des faits de droit commun. C’est un procès comme tous les autres procès. Il aura lieu dans une audience publique, devant le ministère public, entouré de nombre d’avocats  » , l’accusé aura la possibilité de prouver son innocence, si c’est le cas.

Interpellé sur la levée de l’immunité parlementaire de Khalifa Sall alors que la liberté lui était refusée sous prétexte que son statut de député était postérieur à l’inculpation pour détournement de deniers publics, Me Ousmane Sèye dira ceci ;  » l’immunité parlementaire ne rétroagit pas. Monsieur Khalifa Sall a acquis son statut de député au moment de l’instruction  » . C’est selon lui, la raison pour laquelle l’Assemblée nationale a été consultée pour décider du sort de cette immunité dont le maire de Dakar pouvait se prévaloir.

L’avocat de prendre le contrepied de Me El Hadj Diouf qui affirmait strictement le contraire par rapport au rôle joué par l’Ige dans l’ouverture de l’enquête ouverte contre le maire socialiste. Il se voudra très clair.  » L’Ige a demandé l’ouverture d’une information judiciaire contre Khalifa Sall… Moi, je ne raconte pas des histoires!  »
– CALIFORNIA TRADELINE – Shipping – DAKAR / NEW YORK –




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *