OR et CIMENT au Sénégal : effet positif sur la balance commerciale, mais très faible contribution au PIB et à l’emploi

Le comité national ITIE a publié hier son 4eme rapport couvrant l’année 2016. Un rapport qui montre une augmentation des recettes générées par le secteur extractif, qui sont passées de 108 milliards en 2015 à 116 milliards en 2016. Le secteur qui contribue pour 36% aux exportations a surtout un effet positif sur la balance commerciale, alors que la contribution du secteur au PIB et à l’emploi reste très faible.

Sur les 116,8 milliards FCFA de revenus tirés du secteur extractif en 2016, 105,9 milliards FCFA sont allés directement dans le budget de l’Etat. Le reste des revenus, selon le rapport lu par Les Echos, est réparti entre les fonds alloués à l’UEMOA et à la CEDEAO (3 milliards), le compte d’exploitation de la société nationale Petrosen (1,9 milliard), les fonds propres des organismes collecteurs et des caisses de sécurité sociale (4,2 milliards), et les dépenses sociales (1,7 milliard).

Comme pour les années précédentes, la contribution du secteur extractif sur l’économie est surtout perceptible à travers son effet positif sur la balance des paiements, avec une contribution de 36% aux exportations.

Par contre, sa contribution dans le PIB (2,8%) ou dans l’emploi (0,27%), reste encore marginale, même si la tendance, pour tous ces indicateurs, est à la haus
AVOCAT IMMIGRATION / CABINET THERESA NAPOLITANO / NEW YORK