Enlèvement de trois enfants français à Dakar : l’appel à l’aide de leur mère

Feïza Ibraghith lance un appel aux autorités sénégalaises, palestiniennes et françaises après « l’enlèvement » de ses trois enfants par leur père, ambassadeur de Palestine au Sénégal.

Le cri de détresse est lancé par Feïza Ibraghith, de nationalité française, l’épouse de l’ambassadeur de Palestine au Sénégal, M. Safwat Ibraghith, dont elle est séparée depuis septembre 2016 (une procédure de divorce est en cours).

Selon le communiqué transmis à la rédaction de Dakarmatin, après la séparation du couple, elle regagne la France avec ses trois enfants âgés actuellement de 5, 8 et 10 ans. Durant l’année scolaire 2016-2017, Bissane, Ibrahim et Farah passent leurs vacances chez leur père à Dakar. Cet été, renseigne le document, il était convenu qu’ils soient avec leur père du 1er juillet au 1er août mais ils n’ont jamais été rendus à leur mère, bien qu’une décision de justice française fixe le domicile des enfants en France chez elle.

Feïza Ibraghith est actuellement à Dakar pour tenter de récupérer ses enfants, illégalement retenus à la résidence de l’Ambassade de Palestine au Sénégal. D’après toujours le communiqué, ils sont séquestrés depuis le 7 septembre et déscolarisés.

Les procédures juridiques lancées par la mère au Sénégal et en France n’ont pour le moment pas pu aboutir, M. Safwat Ibraghith étant protégé par son immunité diplomatique.

La douleur de la séparation d’avec ses enfants est insupportable pour Feïza Ibraghith qui indique par ailleurs qu’une pétition a été lancée pour la soutenir ; à ce jour, déjà 4 000 internautes l’ont signée.
MAISONS Á VENDRE