Hier MACKY disait : « Je ne mêle jamais ma famille à la gestion »

Qui l’eut cru ? Aliou Sall est le nouveau Directeur général de la Caisse de dépôt et de consignation (Cds). Le maire de Guédiawaye et non moins frère du Président Sall a été nommé hier, à ce poste où il remplace Thierno Niane. Cette nomination surprenante contraste à une promesse faite par le chef de l’Etat.

En effet, il y a moins d’un an, en pleine tempête médiatique sur l’affaire Petro-tim, Macky Sall avait affirmé que son frère ne bénéficiera d’aucun poste nominatif tant qu’il sera président de la République.

« Je ne mêle jamais ma famille à la gestion du pays. Si mon frère a été amené à être cité dans des affaires de sociétés privées, c’est parce je lui avais justement indiqué très clairement, dès ma prise de fonctions, qu’il ne bénéficierait jamais de ma part d’un décret de nomination, notamment en raison de l’histoire récente du Sénégal [Wade père et fils] et parce que je ne voulais pas être accusé de népotisme. Je lui avais même conseillé, à l’époque, d’essayer de voir dans le privé », avait-t-il dit, lors d’un entretien en décembre 2016 publié sur le site de hebdomadaire
JeuneAfrique.

COMMENTAIRE
COMPETENCES DE ALIOU SALL??? – 12/09/2017 – 11h 10
pour répondre à ceux qui posent la question à savoir si aliou sall a la compétence requise pour diriger la CDC, voici son parcours .Je suis un promotionnaire de Aliou Sall au Département d’Histoire de l’UCAD. Je crois d’ailleurs qu’il habitait au pavillon Fass 3 où il était « clandoté » par Mohamed Pascal Faye, journaliste qui a travaillé à Sud Fm. Aliou sall ne pouvait même pas se payer un logement à fass, gueule tapée ou grand dakar (15 à 20000 par chambre à partager entre 3 étudiants).Aliou Sall a cartouché au Département d’histoire et avec l’aide de Mohamed Pascal Faye il a réussi au CESTI. Peinant à trouver un travail digne de ce nom ( il a été pigiste dans beaucoup de journaux de la place), il était presque obligé de faire le concours d’entrée à l’École Nationale des Travailleurs Sociaux.Avec la survenance de la première alternance et à la faveur de la nomination de son frère au gouvernement, il s’est inscrit à l’ENA de France aux CISAP (Cycles internationaux spécialisés d’administration publique).L’inscription se fait sur présentation d’un dossier à l’ambassade de France à Dakar pour les candidats sénégalais et je signale que la scolarité est payante. Aliou Sall n’a jamais fait le concours d’entrée à cette « prestigieuse école » comme pourrait le croire le Sénégalais lambda.Quand son frère est devenu 1er ministre, il a été affecté à Pékin comme chef du Bureau économique de l’Ambassade du Sénégal. Et, contrairement à l’article, il n’était pas le coordinateur de la coopération sino-sénégalaise. Si c’était le cas, il aurait usurpé la place de l’ambassadeur. Son travail était de vendre la destination sénégal aux éventuels investisseurs chinois. La coopération entre le sénégal et la Chine d’Etat à Etat, le rôle de Aliou Sall est dix fois moindre par rapport à ce que veut nous faire croire cet article.Aliou sall que j’ai croisé était un étudiant très moyen, très en deçà de ce que l’auteur de cet article veut vendre aux sénégalais.Le seul mérite de Aliou sall c’est d’être frère de…