LÉGISLATIVES / La grande victoire de SONKO dans le top 6 : « Radié par un Pouvoir et Rétabli par le Peuple »

On se rappelle tous de cette photo, publiée à travers son compte Facebook, aux dernières heures de son travail en tant qu’inspecteur des Impôts et Domaines. On se rappelle tous de ce commentaire qui avait accompagné cette symbolique image «pause bien méritée après une matinée bien chargée au poste depuis 8h. En attendant la cavalerie du lion… qui dort toujours».

La veille, cette «cavalerie» avait dépêché ses porteurs de lettres, annonçant que le brave homme avait été radié de la fonction publique. Une information qui avait plongé dans un émoi total, tout sénégalais épris de justice et de vérité.

Lui qui avait réussi avec brio son entrée dans la prestigieuse école de l’administration sénégalaise (ENA), en y ressortant avec un titre de major de sa promotion. Lui qui, tout jeune, contre vents et marrées, avait mis en place le premier syndicat des Impôts et Domaines qu’il dirigea pendant huit (8) ans. Lui qui fût un modèle dans son administration, jusqu’à y rédiger un manuel de déontologie. Lui qui avait fait quinze (15) ans de services exempts de toutes reproches, et étant éjecté de son poste, juste parce qu’il voulait être la voix des sans voix. Juste parce qu’il voulait s’extirper des honneurs que lui avait offerts sa vie professionnelle, pour aller croiser le fer avec le régime, pour le rétablissement de la Dignité dans ce pays.

En cette date du 27 juillet 2.016, quand il publia cette image qui symbolisait ses dernières heures de service dans son ancienne administration, accompagné de son fameux commentaire, l’auditoire venait de faire la rencontre avec un homme politique, dont le Courage et la Détermination, dépassaient tout ce qu’on avait eu à voir dans notre époque.

Cette Sérénité, cette Foi, et cette Intelligence dont ce jeune homme politique avait usées pour affronter pareille situation, avaient déclenché une dose de patriotisme qui dormait chez les dignes fils de ce pays. Une nouvelle appréhension de la politique était née chez les sénégalais. Une autre forme de faire de la politique, par Devoir et Principes. Des personnes qui ressentaient un Amour débordant pour leur patrie, avaient fini par démystifier cette pratique, qui avait longtemps été dénaturée par un groupuscule qui continue de prendre en otage la masse.

Ces Patriotes, militants comme sympathisants, avaient envahi les réseaux sociaux et le terrain, proposant, et chantant cette nouvelle dynamique, qui est une chance énorme de sortir notre pays enfoui dans un gouffre depuis 57 ans : une dynamique qui porta le nom d’ALTERNATIVE. Aujourd’hui, ce travail a payé.

A l’issue des résultats de ces législatives du 30 juillet, quoique faussées dés le début, Ousmane Sonko a battu tous les pronostics, et a fait une entrée fracassante dans le top six (6) d’une quarantaine de listes, n’étant dépassé que par les trois (3) grandes coalitions (BBY – CG WATTU SENEGAL – MTS), ainsi que PUR (un parti présidé par Serigne Moustapha Sy), qui a bénéficié d’un large soutien d’une frange des Moustarchidines, et KADDU ASKAN WI, dirigé par Abdoulaye Baldé et Moustapha Guirassy.

Cet homme qui n’a jamais été au pouvoir, porté à la tête d’un parti politique dénommé PASTEF que trois (3) ans de cela, et connu par la plupart des sénégalais il y’a tout juste une année, est arrivé à dépasser de loin d’anciens ministres, maires de grandes villes, anciens candidats aux présidentielles, et grandes figures publiques, avec parfois des vies politiques d’une vingtaine d’années dont : Aissata Tall Sall, Aida Mbodj, Modou Diagne Fada, Cheikh Tidjane Gadio, Talla Sylla, Ousmane Ngom, Moussa Touré, Abdoul Mbaye, Mamadou Sy Tounkara, Amsatou Sow Sidibe, El Hadji Diouf etc.

En le radiant de la fonction publique, l’Etat voulait sans doute le réduire au néant. C’était sans compter avec l’humanisme de la plupart des sénégalais, qui ne peuvent rester insensibles devant une telle injustice. Ces sénégalais se sont exprimés. Plus de 37.000 compatriotes ont dit OUI à la réhabilitation de la Justice, de la Vérité, de la Morale, de l’Ethique, de la Fraternité, et ont sollicité Ousmane Sonko, pour en faire un HONORABLE, UN ÉLU DU PEUPLE. Ceci est un signal fort, et montre qu’une nouvelle conscience est entrain de naître.

Cette victoire est plus que belle, peut être l’une des plus belles de notre vie politique contemporaine. Elle ne s’arrêtera pas là.

Avec des jeunes aussi Engagés, Conscients, et Éveillés sur les réels enjeux d’une République en marche, ils porteront le message, ainsi que le combat.

Cette bonne nouvelle sera annoncée dans cette chambre, cette cour, cette maison, cette rue, ce quartier, cet espace public. Elle retentira tel un tonnerre, jusqu’à ce qu’on se débarrasse entièrement de ces FREINS À NOTRE DÉVELOPPEMENT, à savoir « ces hommes qui vivent de nous, et qui nous vendent à l’Etranger » : LES POLITICIENS DE MÉTIER…
A présent, Engageons-nous et Préparons 2.019 !

Par Moustapha Dramé.
IMMIGRATION / CABINET THERESA NAPOLITANO / NEW YORK