Affrontements au marché Ocass de Touba: le khalife intervient, le tireur Abdou Dieng recherché, une trentaine de personnes interpellée

Ce dimanche, des échauffourées, au marché «Ocass» de Touba, ayant opposé commerçants et forces de ‘ordre, ont fait deux blessures graves. L’arrestation d’un conducteur de pousse-pousse par un élément supposé appartenir à «Safinatoul Amane» serait à l’origine de la confrontation.
Le plus grand marché de Touba, «Ocass» a été, hier, aux environs de quatorze (14) heures, le théâtre des opérations entre commerçants et forces de l’ordre.
Selon une source digne de foi, tout est parti de l’interpellation d’un conducteur de pousse-pousse par un élément supposé appartenir à «Safinatoul Amane», structure chargée d’assurer la police religieuse de Touba.
«Le gars a été interpellé suite à une bataille qui l’opposait à une autre personne exerçant le même métier. A ce moment, des gens qui étaient à côté sont intervenus pour opposer un niet catégorique à l’arrestation du gars qui a été finalement conduit par les forces de l’ordre au commissariat de police».

En effet, la nouvelle s’est vite répandue et les commerçants ont pris d’assaut le commissariat. Des jets de pierres s’en suivent. Les policiers ripostent alors avec des grenades lacrymogènes mais la foule était toujours déchaînée.

Il a fallu l’intervention des éléments de la brigade polyvalente de contrôle et de surveillance de la gendarmerie de Touba pour voir le calme revenir. Le Khalife général des mourides, Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké a appelé au calme en attendant d’y voir plus clair.

Les deux blessés quant à eux, ont été évacués à l’hôpital Matlaboul Fawzayni de Touba.

Actuellement, une trentaine de personnes sont entre les forces de sécurité mais le principal responsable est toujours recherché. Il s’agit d’un certain Abdou Dieng membre de l’équipe chargé de veiller sur la sécurité du marché. Abdou Dieng qui n’est pas membre de « Safinatoul Aman », (police religieuses de Touba), a tiré sur la foule, d’après l’enquête, relaie le correspondant de Sud fm.

Blessées, deux (2) personnes ont été évacuées à l’hôpital Matlaboul Fawzeyni de Touba. Elles sont prises en charge au service des urgences. Aux dernières nouvelles, leur état de santé s’est amélioré.
Les affrontements entre forces de l’ordre et commerçants ont lieu, entre 15 et 17 heures hier. Les occupants du marché Occas ont voulu venger leur camarade blessé par balle. Ils ont saccagé le poste de police. L’enquête suit son cours.

Le calme revenu, les activités y ont repris ce lundi matin.
IMMIGRATION / CABINET THERESA NAPOLITANO / NEW YORK