Revue Des Journaux – LA POLITIQUE, SUJET DOMINANT DE L’ACTUALITÉ

DIGITAL CAMERA

Dakar, 17 mai (APS) – Dakar, 17 mai (APS) – Les quotidiens parvenus mercredi à l’APS traitent en priorité de questions politiques, notamment le rejet par la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar de la demande d’annulation de la procédure introduite par les avocats du maire de Dakar, Khalifa Sall, et de ses co-inculpés.

Le quotidien Enquête écrit en une que c’est ‘ »un autre revers pour Khalifa » et ses co-inculpés accusés de détournement de deniers publics portant sur la gestion de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.

Après s’être opposée à la mise en liberté provisoire des inculpés mardi, explique le journal, la chambre d’accusation a rejeté la demande faite par la défense pour une annulation de la procédure.

Les avocats de Khalifa Sall et ses co-inculpés avaient introduit un recours pour obtenir l’annulation du rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE), du réquisitoire du procureur de la République, du procès-verbal de première comparution du juge et des mandats subséquents, précise-t-on.

Me El Hadji Mamadou Ndiaye déclare dans les colonnes de l’Enquête : « Ces rejets multiples, c’est pour pouvoir juger Khalifa Ababacar Sall avant les élections législatives. »

Pour sa part, Walfquotidien signale que « la chambre d’accusation a déclaré recevable la requête relative à l’exception d’inconstitutionnalité ». Néanmoins, ajoute-t-il, elle soutient qu’ »elle n’a pas à l’envoyer au Conseil constitutionnel pour qu’elle connaisse de la question ».

En clair, note Walfquotidien, la demande des avocats du maire de Dakar a été rejetée. L’Obs écrit de son côté que la chambre d’accusation refuse d’annuler la procédure contre Khalifa Sall. Ce qui, relève-t-il, « maintient le maire socialiste dans les liens de la détention ».

C’est pourquoi, informe Le Témoin quotidien, la coalition des partis de l’opposition « Mankoo Taxawu Senegaal s’érige en bouclier » pour exiger la libération de Khalifa Sall.

En effet, renseigne le journal, les leaders de cette coalition ont « chargé Macky Sall et appelé les Sénégalais à venir prendre part à leur rassemblement prévu ce vendredi à 16h au Boulevard du Général de Gaule X rue 25 ».

Sur cette manifestation en vue, La Tribune écrit que « Mankoo se radicalise pour Khalifa ». Malick Gackou, le coordonnateur de cette coalition déclare dans le même journal que « rien ne sera de trop ».

Sud quotidien annonce le rassemblement de l’opposition ce 19 mai au Boulevard du Centenaire, en titrant : « Mankoo exige la libération de Khalifa Sall ». A propos de la stratégie de guerre contre le Macky, L’Observateur écrit en une que « Mankoo met le pays à jeunes ».

Le journal souligne que « les jeunes de l’opposition ne badinent pas. Ils veulent faire plier le régime. Barthélémy Dias, Thierno Bocoum, Mamadou Lamine Massaly, Moussa Diakhaté et d’autres jeunes des partis membres de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal seront au front aujourd’hui (ce jeudi) pour exiger entre autres, la libération immédiate de Khalifa Sall ».

L’As de son côté met en exergue « l’isolement du maire de Dakar à la prison de Rebeuss’’, avec ce titre : ‘’Khalifa Sall interdit de mosquée et de bibliothèque ».

L’ancien maire de Dakar, Pape Diop, s’est prononcé sur l’affaire de la caisse d’avance. « Je l’ai utilisé de la même manière que Khalifa » déclare-t-il dans Le Quotidien qui titre : « Pape Diop dévoile sa Caisse d’avance ».

Dans les colonnes du même journal, « le président de Bokk gis gis disculpe son successeur et parle d’acharnement du régime de Macky Sall à l’égard de Khalifa Sall en prison depuis deux mois ».

Pendant ce temps, Le Soleil s’intéresse à la visite officielle du président ghanéen Nana Akufo-Ado, en annonçant que « Dakar et Accra vont échanger leurs expériences » dans le domaine du pétrole et du gaz.
IMMIGRATION / CABINET THERESA NAPOLITANO / NEW YORK