Situation carcérale au Sénégal : En 5 ans, 163 décès et 136 évasions

25 m2 cell for 60 inmates and 16 hours inside with a bucket as toillet. Most prisoners have scabies and others skin infectious diseases. they spent eight months without receiving a bar of soap. The biggest problem is the lack of drinking water. Remand prisoner block in Pademba. Esta es una de las celdas de presos preventivos de la prisi—n central de Freetown: 25 m2 y 16 horas sin salir de la celda donde se hacinan 60 persons. La mayor’a de los presos tienen sarna e infecciones por hongos que se contagia por contacto.Las medidas de higiene no existen : como ba–o tienen un cubo para todos. Hasta enero llevaban 8 meses sin recibir una pastilla de jab—n. El mayor problema es la carencia de agua para beber. Bloque de presos preventivos de la c‡rcel Central de Pademba.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes, ils témoignent des dures conditions dans les lieux de privation de liberté au Sénégal. Les cas de mort en détention ou d’évasions confirmant tout le mal qu’on dit des geôles sénégalaises. Les statistiques documentées par les services de l’administration pénitentiaire attestent que de 2013 à 2017, 136 détenus ont pu se faire la belle dans les 77 établissements pénitentiaires que compte le Sénégal. Un chiffre relevé en l’espace de 4 ans rappelle « l’Obs ». Et de 2013 à 2017, plus de cent prisonniers ont été emportés par ce meurtrier invisible jamais pris. Un total de 163 prisonniers ont trépassé dans les 37 établissements pénitentiaires du Sénégal.
AVOCATE THERESA NAPOLITANO