La JACT répond à Mahammad Abdallah Dionne: « M. le Premier ministre, respectez la pauvreté ! »

La JACT remercie celui qui a fait le montage de ces deux photos ci-dessus et les a publiées. Il nous a permis d’avoir ainsi la confirmation visuelle de ce que tous les Sénégalais du pays profond et d’extrême pauvreté expriment avec un grand regret: que rien dans leur environnement, fait de difficultés de toutes sortes, n’a changé d’un iota entre 2009 et aujourd’hui, malgré les belles promesses. Voir en ces deux images autre chose que cette évidence, pour un premier ministre de la république, relève d’une indifférence cynique au sort des populations et/ou d’une irresponsabilité piteuse.

Que le premier ministre M. Mohamed Boune Abdallah Dionne se consacre au travail qui lui a été confié par son mentor et auquel le limite ses compétences. Qu’il continue d’installer des responsables de comités APR dans les quartiers du Sénégal en évitant cependant le ridicule de Louga où une équipe APR lui a fait respirer des gaz. C’est mieux pour lui que cette dégringolade de son piédestal, pour venir comme un cheveu dans la soupe traiter dans une trivialité désespérante, des citoyens dans leur droit, de frustrés, parce qu’ils joueraient tout simplement leur rôle d’opposants.
LA JACT Fait à Dakar, le 15/02/2017
AVOCATE THERESA NAPOLITANO